Un monde où le bien et le mal se battent sans cesse. [Hentai/Yaoi/Yuri autorisés]
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retour [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Retour [terminé]   Jeu 10 Déc - 18:00

Le terrain vague… Tant de souvenir… Je venais de revenir d’un
long voyage solitaire, de façon à pouvoir faire le point. Beaucoup de choses
se sont passées, Akuma est partit, j’ai connu Asmodée, tant de choses
se sont passées … L’air froid déchirait mes poumons et chaque brises d’air
me faisais frissonner. J’étais gelée jusqu’au os… Rien ne bougeait sur ces
terres de désolation, même pas un chat, juste les feuilles mortes déplacée
par le vent. Je sol était recouvert d’herbe sèche craquant sous les moindres
de mes pas… J’étais vêtue tout en cuir avec un long manteau descendant jusqu’
au sol de façon à ce qu’aucune partie de mon corps de soit en proie au froid.
Je tenais un sac en bandoulière de cuir marron dénotant avec ma tenue de
cuir noir. Je scrutais l’horizon, chaque arbre mort, chaque pierre, chaque touffe
d’herbe asséchée me faisaient rejaillir des souvenirs plus ou moins violent…
Des grandes batailles entre le mal et le bien se sont passée ici, à croire
que ce terrain morne et triste a été choisi d’office par les deux camps pour s’y
affronter. Beaucoup de mes compagnons d’armes y ont laissé leur vie… Je craignais
de retourné dans le bien, je craignais que quelque chose ai changé, de trouvé
des ruines, des cadavres, des tueries, des rescapés apeuré je les ai laissé sans
protections, ils ont été en grand danger par ma seul faiblesse… Le ciel était
grisonnant, aucune pluie à l’horizon, le ciel était toujours ainsi, gris, triste,
aussi morne que mes idées.

« Ryoma tu es une puissante guerrière et tu reste là a te lamenter c’est minable… »

Dis-je dans un murmure a moi-même…Que faire que dire que penser toute ces questions
ne me ressemblaient pas… Beaucoup de choses ont changées depuis le début de
Tykawa, la division de mon monde… Quelqu’un m’a dit un jour de ne pas vivre dans
le passé. Je souris et me mise à marcher, peut être que je ferais une bonne rencontre
même si une mauvaise me permettrais de me dérouiller !

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Sono Ichinose
~ Bras droit de Ryoma ~
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 24
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Jeu 10 Déc - 19:34

Sono tournai en rond depuis des jours, ne connaissant pas les environ.Pantalon et chemise se dechirai, du au jours passé sans s'etre ni nourit, ni arreter.
Il avait fini par s'assoire sur un vieu rocher,
soupirant, cette endroit était mort,
a croir que plus aucune vie ne resistait ici.
Peu etre avait t'il parler trop vite,
une jeune femme s'approchai,
l'air triste.
"Pourquoi une femme
si belle a t'elle un air
trsite au visage?"

Il abordait un sourir doux,
en aucun cas menacant.
L'observant d'un peu plus, pres,
elle paressait quelqu'un de fort
mais qui endurait pas mal de chose.
son corps était integralement recouvert
d'un menteau sombre,
tranchant avec ses long cheveu
proche de la couleur du vin.
Il se leva et s'prochat d'oucement d'elle
, remarquant qu'il n'etait qu'a peine
plus grand que la jeune femme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Jeu 10 Déc - 19:43

Tien quelqu'un?! Il s'approcha de moi et je m'arrêta.

"Bien le bonsoir étranger"

Le soleil s'était couché depuis une bonne demie heure déjà. J'enflamma ma main
de façon à bien voir qui était devant moi. Il n'était pas bien plus grand que moi,
plutôt mignon, un visage doux et plein de tendresse. Son aura n'était en rien
maléfique. Le souris en le regardant, je me plongea dans ses yeux cherchant
une once de méchanceté mais rien.

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Sono Ichinose
~ Bras droit de Ryoma ~
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 24
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Jeu 10 Déc - 19:58

La jeune femme utilisa le feu pour
illumé le visage de sono qui
reculat de quelque pats,
par simple prudence.
Mais elle sourie, apparament elle ne
lui voulait aucun mal,
il vit dans son regard q
u'il cherchai quelque chose,
mais quoi?
Un coups de vents passa, faisant
voler quelque feille dans la penombre.
"Je suis sono ichinose, ne m'appeller pas etranger s'il vous plait.
et vous ? comment d'ois-je vous appeler?"

cette femme l'intrigais, plus qu'a son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Jeu 10 Déc - 20:06

Ryoma partie dans un rire enfantin et doux.

"Enchantée sono, moi je ne suis rien de plus que la Maréchal Ryoma Orakami, dirigeante du camps du bien."

Un coup de vent me fit frissonner, mon pouvoir de feu me rend des plus frileuse. Tout
a coup mon aura devenu agressive et mon visage se crispa durement, je fit dégagé
toute ma puissance rendant l'atmosphère lourde, juste pour avertissement.Peut être
dissimule-t-il son aura meurtrière.

"De quel camps fais-tu partit...Si tu es du camps du mal apprête toi a périr!"

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Sono Ichinose
~ Bras droit de Ryoma ~
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 24
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Jeu 10 Déc - 20:17

Elle rit, puis se presnetat, ryoma-san donc?
dirigeante du bien?
son rire cessa d'un coups, l'air se charga d'agressivité a l'encontre de sono,
qu'vait il dont fait pour la mettre en colere.
Repondant a la question qu'il n'avait pas poser,
en semblai donner toute sa haine
pour appeurer le jeune homme.
Apres quelque seconde d'incomprhension,
la douceur revin sur le visage du brun.
"calmer vous, je ne fait partit d'aucun camps pour le moment, je suis juste venu ici par hasard. On m'avait bien dit se qu'il se passait ici mais je pensai que cela c'était calmé..."
il leva les deux mains pour rassuré ryoma-san,
les mettans bien en evidence.
Tout se qu'il esperai c'est qu'elle se calme
histoir de ne pas finir en steack haché
d'ici les 5 prochaine seconde.
Il savait se battre mais n'avait rien pour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Jeu 10 Déc - 20:36

Je me détends en quelques secondes. Je tourna les talons et commença a marcher
lui faisant signe de me suivre. Je mise mes mains dans mes poches, prenant une
forte inspiration ma saignant les poumons. On y voyait rien dans cette nuit
sombre, je pris donc l'initiative d'enflammer des arbres morts éclairant mon
chemin. J'avais pris le chemin en direction du bien, de grand remparts en béton se
dessinaient a l'horizon, ma surprise me fit m'arrêter.

"Ils étaient en bois avant..."

Me dis-je a moi même. La peur de ne plus rien reconnaitre me saisi l'estomac
me donna l'impression d'être écraser. Ma respiration devenue brève...Pourquoi ont-il
renforcé les rempares...Je me remise a marché silencieusement, bientôt j'arrive
au pieds des remparts une porte énorme en fer blindée. Avant il y avait des
vigiles en haut des remparts pour ouvrir la porte a l'arrivée de citoyens du bien.
Mais vu la hauteur des nouveau murs, ils seraient incapable de reconnaitre quelqu'un
en bas ou même de ressentir leurs aura...De plus quand les remparts étaient en bois
quelqu'un avec la faculté de maitriser le bois les réparaient en 2 secondes mais en
béton ça allais prendre des mois...Je donna un coup de poing dans la porte produisant
un bruit sourd...Un bruit qu'on aurait entendu a des kilomètres de distance pourtant
rien, personne ne vient ouvrir...

"C'est pas normal ça..."

Dis je inquiète...

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Sono Ichinose
~ Bras droit de Ryoma ~
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 24
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Jeu 10 Déc - 21:44

Elle se calma, et sono se detendit.
Lui indiquant de la suivre ryoma
partit dans la nuit,
apres quelque minute
de grand rempart en beton
furent visible,
le marechal semblat
destabilisé par cette vu.
Les deux personne arriverent devant
les portes.
Elle frappa a la porte
cependant personne ne vint leurs ouvrire.
Royma se tendai de plus en plus,
Il posa une main sur son épaule.
"Quelque chose ne va pas Ryoma-san? Puis-je vous aider?"
Attendant la reponse,
regarda vers le haut de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Ven 11 Déc - 1:04

Je sursauta légèrement au contact de la main de sono.

"Je me suis retirée un bout de temps pour faire le point sur mes pensée et mon
esprit...Quand je suis partie ces remparts étaient en bois, de façon que lors
d'une attaque, quelqu'un avec la faculté de maitriser le bois les réparaient instantanément...Mais en béton...
Si haut...Les vigiles, si il y en a sont incapable de nous voir de cette hauteur
et même incapable de ressentir la moindre aura maléfique...C'est un lourd
handicape..."


Je frappa sur cette énorme porte en béton de toute mes forces sans que personne
ne réagisse. L'angoisse me saisis me donnant l'impression qu'une force
invisible m'écrasait la cage thoracique.

"C'est pas normal il n'y a aucun bruit et personne ne semble nous répondre...
Mon dieu faite qu'il ne se soit rien passer de grave..."


Je me concentra utilisant mes dons de télékinésie pour ouvrir cette porte.
Je tendis les mains vers la porte en me concentrant, la porte bougea de quelques
centimètres, grinça mais sa lourdeur dépassa mes pouvoirs.Que faire... La colère,
la tristesse, l'angoisse m'envahirent, faisant se dégager de moi une aura
sinistre et lourde, tout ces sentiments se dégageaient de chaque ports
de ma peau. Le temps semblait se suspendre a proximité de moi... Pitié
faite que quelqu'un sente mon aura pitié...

"Sono-kun, fait la même chose que moi."

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Sono Ichinose
~ Bras droit de Ryoma ~
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 24
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Ven 11 Déc - 12:05

Elle expliqua la raison de son mal être,
largement compréhensible par sono
puis elle aactiva son pouvoir,
sono senti qu'il était semblable au sien.
Une chose tiqua en lui,
son pouvoir était empli de desespoir et
d'aprehension...
Elle lui demanda de faire comme elle,
Ryo avait dnc bien sentit qu'ils était doté
du même don.
activant donc sa pensé et se focalisa sur la porte
mais contrairement a ryo
l'aura de Sono etait empli d'espoir,
il réaprenais se que ce mots voulais dire depuis
qu'il était sortit de l'hopital,
et remarquai que la puissance
ainsi que le temps durant lequel il pouvais
utilisé ses pouvoir pouvait
varié selon c'est sentiment.
La foutue porte ne semblai pas vouloir bougé,
cessant toute activité pour s'avancé vers elle
et posé prudement les paumes a plat
sur le metal lourd de la porte
réactivant son pouvoir et se servant du peu
de force phisique qu'il lui restait
il esperai fair bougé la geante de métal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Ven 11 Déc - 13:16

Tout le long de mon voyage j'ai eu le temps de perfectionner mes pouvoirs, n'étant
pas franchement a l'aise avec le feu au départ j'ai peu a peu pris confiance en moi. Alors
que sono et moi tentions toujours de faire bouger cette satané porte un flashback m'envahis
l'esprit. Lors de mon voyage j'étais tombée très malade, une maladie qui m'était
absolument inconnu et qui dévorais mon corps de l'intérieure.J'avais finir par perdre
connaissance près d'une cascade. A mon réveil un veillar semblait m'avoir recueillit
et soigner, j'avais tenter de me lever mais trop faible je n'y était parvenue...Le vieux
me dit alors que je n'avais rien a craindre de lui qu'il ne voulais en aucun cas me faire
du mal...Et que si il avait voulu me tuer il y a bien longtemps qu'il l'aurai fait.
Il continua sans me laisser le temps d'intervenir, en me disant qu'il avait sentit une
aura sur le point de s'éteindre et que c'était ainsi qu'il m'avait trouver. Il fit une brève
interruption pour boire son thé cela m'avais marquer car il en buvait a longueur de temps...
Les jours passaient et peu a peu je reprenais mes forces grâces aux soins et autre remèdes
du vieux. Une fois remise sur pied il me dit d'un ton moqueur qu'il avait constater que
j'étais dotée de la maitrise du feu et pourtant je le maitrisais tellement mal que la seul
personne que je pouvais carboniser c'était moi. Avant même que je ne réplique que mon
corps était insensible a mes flammes il proposa de m'entrainer. J'ai passer 5 mois et 6 jours
a m'entrainer jour et nuit sans m'arrêter quand tout a coup une de ses techniques me revenais
a l'esprit, je l'entendais encore m'en parler..."Aucun obstacle lui résiste".
Ce fut comme une révélation.

"Sono! Écarte toi! Je vais essayer quelque chose, c'est notre seul espoir"

Je n'avais jamais réussi a bien maitriser cette technique qui combinais concentration
extrême et force brute.Je me concentra joignant mes deux mains comme pour prier puis en
les écartant un peu une boule de feu apparue. J'essayais de me rappeler chaque geste
qu'avais fait le vieux. Ensuite, mes cheveux commencèrent a se soulever comme si
un vent venu du sol les portait...J'écartais mes mains un peu plus agrandissant la boule
de feu, maintenant même mon manteau de cuir pourtant très lourd se soulevais. Un vent brulant
et violent fit son apparition venant de nul part...Tout a coup tout mon corps
s'enflamma et la boule de feu entre mes mes devint un énorme dragon de feu. Dans un
rugissement a glacer le sang il fonça sur cette porte métallique pour s'y écraser
violemment créant un énorme nuage de poussière. J'avais repris mon apparence normal
attendant que le nuage se dissipe pour voir si cela avait marcher. Quelques secondes
passèrent et a mon grand désespoir cela fut inefficace.
Je tomba a genoux la tête baisser.

"Nous n'y arriverons jamais...Je suis trop faible..."

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Sono Ichinose
~ Bras droit de Ryoma ~
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 24
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Ven 11 Déc - 13:28

cela n'aboutissait a rien
quand soudain ryo 'ordonna de m'écarté
se que je fit avec precipitation.
elle devenait toute de feu,
prenant la forme d'un immense dragon
qui fondis sur la porte.
cepandant il s'évanoui laissant un épait
nuage de fumé nous fesant tousser.
Elle venait de me donné une idée stupide mais une idée tout de même.
a suposé qu'il n'y avait personne envoyé une
ne gerbe de feu au sommet n'auras servit a rien...
mais si grace a son pouvoir nous pourions fair
fondre une partie de la porte cela pourrais marché.
Je m'avanca vers elle souriant comme a mon habitude
"Ne jamais renoncer voyons, vous etes marechal non?"
je la fit se relever.
"pourquoi ne pas utiliser votre feu pour faire fondre une petite partie de la porte, cela prendrai peu etre une heure mais pourrais marcher"
a l'interieur de mon cerveau,
un tas de solution toute plus grotesque
les une que les autre se bousculait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Ven 11 Déc - 13:40

Je m'épousta tout en réfléchissant quand son idée compléta la mienne.

"Je vais avoir besoin de toute ta puissance, voila ce que je te propose je vais crée
une boule de feu énorme et tu te chargera de la maintenir le plus possible contre
la porte. Pendant ce temps là grâce a mon dons de télékinésie je vais ramasser toute
les rocher et pierres que je vais trouver et les envoyer dans la boule de feu. Si
j'arrive a la maintenir a une certaine température et que tu le tien bien contre la
porte toute cela devrai faire une boule de lave en fusion qui fera fondre la porte.
Pas en quelques secondes mais au moins c'est certains qu'on y arrivera...T'en
sent-tu capable?"


Je n'attendais pas de réponse de sa part car même si il aurait des difficultés ou qu'il
ne s'en sentirais pas capable nous n'avions pas le choix! Sans attendre je forme une
boule de feu 5 a 6 fois plus grande que moi. Cela devrais suffire, par mon dons de
télékinésie je l'amena jusqu'à la porte et dit a Sono-kun de la maintenir contre
la porte. Si il la lâchait tant pis j'en referais une autre. je me tourna dos a
Sono et a la porte face a cet immense terrain vague. Levant chaque pierre, chaque
caillou et même quelques mottes de terre pour les envoyer dans la boule de feu.

"Sono tu pourra tenir quelques heures comme ça ou tu voudra que l'on se relaie?"

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Sono Ichinose
~ Bras droit de Ryoma ~
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 24
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Ven 11 Déc - 13:48

Elle sembla cogité mon idée et
en sortie une solution qui marcherai
Je reflechit a si j'en serai capable...
Cepandant elle n'atendit pas ma reponse et créa une boule qu'elle cola au murs
Je pris le relai precipitament
la chaleur était un dur changement
avec la temperature exterieur
mais je regarda ryo pour me reconsantré sur la boule
"l'avenir nous le dira si j'en serai capable, ne me relai pas, je ferai mon possible"
elle c'était retourné et j'entendais
les pierre se soulever
quand elle entrairent dans le feu,
un son etrange en sortait
de plus au fur et a mesure
que le feu se transformait en laveune
odeur desagréable se degageai
A mon propre étonement, si on enlevai
les goutes de sueur qui perlai a mon front
je m'en sortait plutôt bien...
Le temps passa et notre idée se finalisait,
et surtout marchait apparament
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma Jigoku
~ Admin | Tyran ~
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 23
Localisation : Coincée dans les chiottes depuis 300 ans déjà... Elle est où la clée??
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Sam 12 Déc - 15:36

C’est en mettant un pied devant l’autre que l’on avance, et se fut pour cette raison qu’il arriva ici, sans vraiment s’en rendre compte… Une soudaine envie de marcher qui vous prends au cœur et qui vous oblige à tout quitter pour l’assouvir… Son manteau de cuir volant au vent, dont la capuche était rabattue sur ses yeux, comme pour se protéger des faibles rayons du soleil traversant avec peine les épais nuages sombres qui couvraient le ciel, Akuma marchait le long du rempart qui était apparu devant lui, comme par magie. De son visage faiblement éclairé par la cigarette qu’il avait au coin des lèvres, on ne pouvait distinguer que ses yeux de glace, qui scrutaient sceptiquement le mur qu’il longeait. Autrefois, il était de bois… un simple feu permettait de le franchir… Désormais, haut de près d’une vingtaine de mètre, et entièrement en béton, cet élément brisait totalement le décor dans lequel il se trouvait. Certes, les arbres qui l’entouraient étaient tous morts, mais ce n’était pas, aux yeux du tyran, une raison pour faire une telle faute de goût. Enfin, cela n’était que son avis personnel… Mais la question qui primait alors était de savoir comment franchir cette frontière…
Le tyran s’arrêta alors, donnant machinalement un violent coup de rangers contre cette barrière, puis soupira. D’après le raisonnement qu’avait eu le coup, la muraille devait avoir un support métallique extrêmement important et l’épaisseur du rempart devait sans le moindre doute dépasser les trois mètres… Certes, sa maîtrise du feu était quasiment parfaite, mais une technique digne de faire fondre une telle quantité de béton lui demandait une concentration bien plus grande que celle dont il disposait à se moment là. Et puis, il n’avait même pas envie de s’acharner sur ce mur… Après tout, il finirait bien par trouver la porte d’entrée.
Le jeune homme reprit alors sa marche, l’une de ses mains gantées de mitaines de cuir noir frôlant doucement la surface rugueuse du béton. Son esprit était ailleurs, tout comme son regard glacial qui balayait distraitement le paysage environnant. Il se souvenait des nombreuses batailles qu’il avait menées ici, et, comme à chaque fois, ce demandait si tout cela n’était pas que de vaines querelles… Des morts, des remords, une haine grandissante… Aucune victoire pour chacun des camps… Juste une distraction qui ne distrait plus… Un vin sans goût… Et pourtant, il n’y pouvait rien… Il la haïssait autant qu’il l’aimait…
Mais tandis que son esprit était noyé dans la nostalgie, des voix se firent entendre. Une inconnue, tandis que l’autre… Akuma ferma les yeux. Elle était partie… Elle devait être partie… Alors pourquoi… Son esprit s’était retiré de l’ambiance sordide de ses souvenirs, pour se concentrer au maximum sur l’un des voix. Oui… aucun doute… C’était elle… Seulement, il la sentait plus puissante que d’ordinaire…
Rabattant convenablement sa capuche sur ses yeux, le jeune homme pressa le pas, et ne tarda pas à voir un jeune homme, et elle. Sublime dans sa tenue de cuir noir. Sublime avec ses longs cheveux carmin volant au vent. Tout simplement sublime… Akuma s’adossa alors à la muraille, admirant ses formes plus qu’harmonieuse, quand soudain, l’odeur nauséabonde du béton et du métal chaud le tira de sa contemplation, et il regarda alors avec un étonnement grandissant, l’immense boule de feu, collée contre la porte. Et elle, sublime, y envoyait une multitude d’objet, dans le but d’en obtenir de la lave. Aussi ravi qu’étonné, Akuma sourit. Ryoma avait progressé dans la maîtrise du feu. Cela n’en faisait pas le moindre doute. Alors, avec un sourire narquois sur ses lèvres, le jeune homme se mit à applaudir machinalement.


« Pas mal du tout ma chère Ryoma, je vois que tu as bien progressée ! »

Il aurait pu se déplacer pour venir lui dire cela au creux de l’oreille, mais il ne préféra pas… Après tout… Elle allait lui ouvrir la porte, alors pourquoi venir la déconcentrée ? Mais, soudain, Akuma reposa son regard sur l’inconnu. Qui était-il ? Que faisait-il en la compagnie de la jeune femme ? Elle lui appartenait ! Alors pourquoi osait-il s’approcher d’elle ! Une haine silencieuse se mit à gronder au font de ses entrailles, mais il la contint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Sam 12 Déc - 18:17

Ryoma se bloqua, la boule de feu disparu tout ce qu'elle déplaçait avec son pouvoir
de télékinésie tomba au sol. Elle se tourna vers Akuma avec le même visage que si elle avait
vu un fantôme. La porte en avait pris un sacré coup quelques heures a ce rythme là et ils
auraient réussi. Elle le regarda et dit dans un murmure étouffé:


"A...Akuma..."


Il était toujours ici...Après tout ce temps...Il n'avais pas changer...Je jeta un œil
a Sono lui faisant signe de ne pas attaquer Akuma.

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Sono Ichinose
~ Bras droit de Ryoma ~
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 24
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Sam 12 Déc - 18:45

j'était concentré sur la boule
quand elle disparue
tout bonnement.
mes yeux s'équarcillère sous l'étonement
et manqua de perde l'équilibre.
L'étonement passé je regarda ryo
dont le visage exprimai
une foule de sentiment,
la peur, la tristesse et plus étonement,
une sorte d'afection...
Il reporta son attention sur le fameux akuma
vraiment pas mal, il falai l'avouer.
Mon regard passa de lui a ryo pui inversement,
attendant une directive de ryoma.
Elle me fit signe de ne pas bougé,
je lui obéis par vieu reflex,
"Ryoma-san?? que se passe t'il? qui est-ce?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma Jigoku
~ Admin | Tyran ~
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 23
Localisation : Coincée dans les chiottes depuis 300 ans déjà... Elle est où la clée??
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Lun 14 Déc - 20:48

En entendant sa voix, Ryoma s’était stoppée, laissant la boule de feu qu’elle avait crée disparaître comme par enchantement. Elle s’était alors retournée vers lui, le dévisageant comme s’il eut été ressuscité. La voir comme cela ne pu empêché le tyran de sourire. La jeune femme était vraiment magnifique. Elle avait alors murmuré son prénom, en faisant signe à l’inconnu de ne pas l’attaqué, et ce geste surprit presque agréablement Akuma. En temps normal, elle aura fait ce geste pour pouvoir le combattre en seul à seul… Mais elle ne l’avait pas injurié comme elle aurait du le faire… Pire que cela, le regard qu’elle lui avait porté avait comme un font d’affection…
Il avait laissa tombé sa capuche sur ses épaules, laissant apparaître son visage pâle aux yeux de glace surlignée délicatement au crayon noir, leur donnant une dureté encore plus froide. Un sentiment d’incompréhension avait alors prit la place de la haine en son cœur. Pourquoi avait-elle réagit comme cela ? Le jeune homme avait alors fermé les yeux, comme cherchant à fuir les yeux myosotis de la maréchale. Comment allait-elle réagir s’il l’a plaquait contre la muraille et qu’il l’embrassait… L’allait-elle le repousser ? Allait-elle demander à l’inconnu de l’aider ? La peur de se faire repousser ne l’éprenait pas… Il en prendrait même bien plus de plaisir. Mais c’était plus celle qu’elle se laisse faire qui l’effleurait… Jusqu’où allait-il aller, et qu’allait-il faire de l’intrus ?
Il rouvrit alors les yeux et posa son regard de glace sur celui-ci. Fallait-il que le tyran réponde aux questions qu’il avait posées ? Il préféra laisser cette tache à la jeune femme. Après tout, il ne savait pas lui-même ce qu’il se passait en ce moment… D’un geste las, il écrasa son mégot contre la muraille avant de le laisser tomber au sol. Un silence tendu planait au dessus d’eux. Une tension où chacun épiait la moindre réaction de l’autre. Bien qu’était un grand observateur, ce type de silence mettait le jeune homme atrocement mal à l’aise, bien qu’il n’y laissa rien paraître. Akuma avait posé ses yeux une nouvelle fois sur Ryoma avant de regarder la porte endommagée du rempart. Il devait briser ce silence. Sinon, il ne pourrait plus se contenir. Il ne pourra pas s’empêché de l’embrasser… Pourquoi avait-elle réagit de la sorte… Etait-ce un piège… Qu’importe…


« N’est-il pas étrange que notre très chère maréchale doive forcer sa propre porte pour rentrer chez elle ? A vrai dire, les gens de ton peuple ont du pensé tout comme moi que tu ne reviendrais jamais… Pourquoi donc es-tu partie ? Pourquoi as-tu laissé ton peuple livré à son propre sort ? »

La voix d’Akuma avait été douce, bien qu’un léger sourire ironique se soit dessiné sur ses lèvres fines. Son regard qui s’était attardé à contempler le corps finement sculpté de la jeune femme fini par se tourné en direction de l’inconnu, transformant la tendresse mal dissimulée qui brillait dans ses yeux en un regard froid et perçant. Alors il dévisageait l’air méprisant, avant de le pointé du doigt et de se tournée vers Ryoma.

« Et lui, qui est-ce ? Je ne l’ai jamais vu. Qui est-il pour toi, comment peut-il t’appeler Ryoma-san ? Pourquoi une telle familiarité ? Tu es maréchale pourtant ! il aurait du dire « Sama », ou un truc dans ce genre ! Alors pourquoi !? »

Sa voix était alors devenue froide. Il ne connaissait pas l’inconnu, et le voir parler avec Ryoma avec un tel air décontracté le sidérait et fortifiait le méprit qu’il avait pour lui, et pour n’importe quel homme appartenant à l’entourage de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Lun 14 Déc - 21:39

Le jeune tyran avait laissé tombé sa capuche sur ses épaule laissant a vue de Ryoma
ce visage qu’elle aimait tant, elle sourie en constatant qu’il n’avait presque
pas changé depuis tout ce temps. Son visage était juste devenu plus…Dur…Plus froid
encore, plutôt étonnant pour quelqu’un qui était presque le maître du feu. Sa
dépendance a la drogue n’avait pas du arranger les choses. Il était toujours aussi
beau…Son visage toujours aussi fin et aussi pâle que la neige elle-même. Ses cheveux
noir corbeaux avaient surement un peu poussé depuis le temps remarqua-t-elle mais que
très légèrement. Elle avait presque oublié l’harmonie du visage d’Akuma…Akuma
qu’elle aimait entendre ce nom, durant son voyage elle s’était plu à écouter les
légendes courant sur son doux Akuma. Quelle ironie d’être follement amoureuse de son
pire ennemi… Elle regarda les yeux d’Akuma exprimant une tendresse à peine cachée et lui
rendit presque son regard. Puis tout à coup Akuma dit comme sur un ton de reproche :


« A vrai dire, les gens de ton peuple ont du pensé tout comme moi que tu ne reviendrais
jamais… Pourquoi donc es-tu partie ? Pourquoi as-tu laissé ton peuple livré à son propre sort ? »


Akuma, bien sûr, ne savait pas que si elle était partie c’était justement a cause
de lui…Elle était toute troublée depuis quelques temps quand elle le croisait comme
si des sentiments étaient née pour le tyran. Sans lui laisser le temps de répondre
le jeune homme continua en montrant du doigt Sono-kun sur un ton des plus glacials
presque agressifs :


« Et lui, qui est-ce ? Je ne l’ai jamais vu. Qui est-il pour toi, comment peut-il
t’appeler Ryoma-san ? Pourquoi une telle familiarité ? Tu es maréchale pourtant ! Il
aurait du dire « Sama », ou un truc dans ce genre ! Alors pourquoi !? »


Ryoma s’approcha du tyran arrivant asse près de lui pour sentir son aura pourtant bien
cachée. Serais-ce de la jalousie Akuma…Ses sentiments seraient réciproque ?
Elle dit d’un ton calme et doux :


« Il s’appelle Sono, il est étranger à la région Akuma…Et pourquoi cette question…
Que t’importe de savoir qui il est pour moi ? Bien qu’il ne soit qu’une connaissance
je trouve ta réaction très violente… »
Elle s’arrêta un instant pour poser sa main sur
la joue d’akuma puis continua :
« Tu es glacé…Toujours ce problème de
drogue Akuma ?...Je pensais que tu avais arrêté…Et je n’ose même pas imaginer l’état
de tes poumons…Tu va te tuer la santé »


Normalement cela aurait bien arrangé le dirigeant du Bien que son adversaire meurt
mais là, la santé d’Akuma inquiétait la belle Ryoma, toujours la main sur la joue du tyran elle souri.

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Sono Ichinose
~ Bras droit de Ryoma ~
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 24
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Mer 16 Déc - 21:43

HS: alors quand vous vous batter
pas vous vous roulez des pelles XD sa change


primo: akuma etait jalous,
et plus étonant jalous de moi.
deusio: ryo avait une tendresse
mal dissimulé pour lui..
d'ailleur qui etait-ce???

je ne dit rien de l'echange
entre les deux personne mais
ne pu m'empecher de sourire face
a ce couple pour le moin incongru.
J'avais disparu de leurs monde,
et se n'était pas plus mal.
Le mur etait bien abimé par les assauts
des deux jeunes gens,
sono s'assit en s'adossant contre
le metal devenu chaud,
c'était desagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma Jigoku
~ Admin | Tyran ~
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 23
Localisation : Coincée dans les chiottes depuis 300 ans déjà... Elle est où la clée??
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Mer 16 Déc - 22:48

Pendant un cours instant, le tyran cru que la jeune femme avait aperçu la tendresse mal cachée qui brillait dans son regard, et le lui avait comme renvoyé la pareille. Elle avait écouté en silence les reproches qu’il lui faisait, puis s’était approché du jeune homme qui était resté statique à son approche. Pourquoi avait-elle avancé jusqu’à lui ? Contrairement à ses craintes, la voix de la maréchale fut douce, et elle lui présenta l’étranger. Le sentiment de méfiance continua de grandir en lui quand il entendit la suite de sa phrase. Le présentait-elle ainsi pour pouvoir le défendre ? Pour qu’il ait pitié de lui, cet innocent, et renonce à le tuer ? Elle lui reprochait ce qu’il avait dit au sujet de Sono, l’étranger en question… Mais, pourtant, la voix de la jeune femme restait douce et calme… Alors une crainte sourde le prit au ventre. Avait-il trahit sa jalousie ? Pourquoi Sono le regardait-il avec étonnement ? Pourquoi Ryoma avait-elle réagit de la sorte ? Une honte froide qui ne lui était pas habituel lui monta à la tête, sans pour autant coloré de rose son visage qui resta de marbre blanc.
Elle avait fait une pause dans son discours, et posa sa ma sur la joue du tyran qui, frissonna à son contact, plus que surprit. Pourquoi ne l’avait-elle pas vu venir ? Les yeux myosotis de son ennemi avaient-ils réussi à capter son attention au point de lui faire oublier tout ce qui les entourait ? La honte grandit encore d’avantage en lui. Elle lui reprocha d’être glacé, et en accusa la drogue qu’il avait pour habitude de consommer. Oui, il avait arrêté… Un moment… Un cours moment… Avant d’y retourner comme un esclave à son maître… Mais, ainsi donc, la jeune maréchale se soucierait-elle de la santé de son adversaire ? Doucement, le jeune homme leva sa main recouverte par une mitaine de cuir noir pour la posée sur la main de la jeune femme, puis lui sourit lacement. Voulait-elle donc le tuer en faisant cela ? Voulait-elle qu’il se noie dans ses yeux d’un parme atrocement profond ? Voulait-elle qu’il meurt, étouffer par le désir que le prenait peu à peu. Il laissa sa main caresser la sienne. Il devait se contrôler.


«T’inquièterais-tu donc de ma santé, Ryoma ? Pourtant, qu’est ce que cela pourrait te faire que je vive ou que je meurs ? Mon trépas n’est-il donc pas à ton avantage ? Que t’importes ma vie, si ce n’est que pour continuer à se battre vainement ? Ma santé ne concerne que moi, et je ne vois pas ce que ton avis pourrait y changer. Oui, je continu à me droguer. Et alors ?! ça t’apporte quoi de savoir ça ? »

Sa voix qui était à l’origine douce et posée avait fini par montée et être plus hachée. Parler de sa santé le rendait toujours irritable. Il savait qu’il se pourrissait la santé. Mais… Il n’y pouvait rien…
Rester à l’écart, Sono avait fini par s’asseoir contre la muraille, ne disant mot. Il avait comme disparu de leur monde. Alors Akuma prit la main de la jeune femme et l’arracha de sa joue avant de montrer d’un signe de tête l’étranger.


« Tu as raison… Savoir qui est ce jeune homme m’importe peu… Tout comme toi, tu t’informes de ma santé sans t’en inquiéter réellement… Après tout, n’est-ce pas uniquement de la politesse mal placée de la part de deux ennemis qui font semblant de s’apprécier ? »

Sa voix était redevenue glacialement narquoise et pausé, comme d’ordinaire. Il devait à tout prix changer de sujet. Il était tout bonnement impossible qu’elle s’intéresse à sa santé… Qu’est ce que cela pourrait lui apporter !? Il devait à tout prix lui faire comprendre qu’il ne l’aimait pas… Ou du moins, lui faire croire… sinon, qu’allait-il advenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Mer 16 Déc - 23:18

Ryoma avait sourit un peu plus quand il avait posé sa main sur la sienne, si il ne
l’avait pas si violemment écarté, elle l’aurait sans aucun doute embrassé. Puis comme
pour blesser Ryoma il lui dit d’un ton haché et sec qu’elle n’avait pas à s’inquiéter
de la santé de son adversaire, que ca devrai, justement l’arranger. Le visage de
la douce jeune femme se marqua de tristesse et de déception. Maintenant les bras le
long de son corps elle serra le poing et la mâchoire dans l’espoir de ne pas pleurer. Sa
gorge s’était nouée et ses yeux la piquaient. D’un coté Akuma n’avait pas tors, ses
sentiments envers lui pourraient plonger tout le bien dans un chaos monstrueux… Ensuite
il reprit d’un ton narquois et glacial qu’effectivement savoir qui
était Sono-kun l’importait franchement peu. Ensuite il continua en disant que de toute
façon elle était hypocrite, que l’état de santé du jeune homme ne l’inquiétait pas le
moins du monde et que c’était simplement pour faire ‘polie’. Il continua en disant quelque
chose qui la blessa au plus profond d’elle-même, « Après tout, n’est-ce pas uniquement
de la politesse mal placée de la part de deux ennemis qui font semblant de
s’apprécier ? ». Comment pouvait-il croire qu’elle faisait semblant ! Ryoma était maintenant
persuadée qu’elle s’était fait des idées sur les sentiments d’Akuma…Qu’elle souhaitait
tellement qu’il a de l’affection pour elle qu’elle en tout imaginer. Toujours plantée là,
devant Akuma, sans bougée, les larmes commençaient a roulées sur les joues de la jeune
Maréchale, elle n’avait su se retenir cette fois ci. Elle baissa la tête honteuse essuyant
vite ses larmes. Elle releva la tête cherchant dans les yeux d’Akuma quelque chose lui
disant qu’elle ne s’était pas trompée…Elle dit d’une vois tremblante :


« Contrairement à ce que tu peux croire…Je m’inquiète vraiment pour toi, ni
fausse gentillesse, ni politesse mal placée. Je sais que ta mort mettrais fin a tout ce
conflits… »
Elle s’arrêta comme une hésitation laissant un silence régner puis sa
voix trancha ce lourd silence.
« Je sais que si tu venais a mourir je devrai me réjouir
et que je devrai te pousser a te drogué pour que tu meurs. Même te faire avalé un sac
entier de drogue que tu meurs d’une Over Dose…Mais voie tu…Mes sentiments m’en empêchent…
Même si je sais que ce n’est pas réciproque… »


Elle l’avait dit…Cette fois ci elle était plus honteuse que jamais, dire haut et
fort qu’elle a une affection profonde pour son pire ennemis…

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Akuma Jigoku
~ Admin | Tyran ~
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 23
Localisation : Coincée dans les chiottes depuis 300 ans déjà... Elle est où la clée??
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Jeu 17 Déc - 20:32

Alors qu’il parlait, le visage de Ryoma se décomposait peu à peu, laissant apparaître une tristesse mêlée à de la déception. Elle avait serré les poings le long de son corps svelte, et des larmes semblaient perler aux coins de ses yeux myosotis. Pourquoi donc un tel regard… Pourquoi… Akuma ferma les yeux, cherchant à se cacher un instant de ces yeux parme emplis de chagrin. Quand il les rouvrit, il vit alors le visage en larme de la maréchale. Un atroce pincement au cœur le pris soudainement. Comment avait-il osé dire cela ? Avait-elle une once de sentiment pour lui ? Pleurant, elle était magnifique. Les larmes qui roulaient le long de ses joues étaient semblables à des perles de diamant. Comment avait-il osé la faire pleurer ? La voyant ainsi, il se haïssait encore d’avantage.
Comme honteuse de ses pleures, la jeune femme essuya prestement son visage du revers de sa main, et avait relevé ses yeux vers ceux du tyran, cherchant comme une lueur d’espoir dans ces derniers. Il lui avait sourit tristement en entendant les mots qu’elle avait prononcé.
Ainsi donc, elle s’inquiétait réellement pour lui… Elle avait des sentiments… Pour lui… En écoutant cela, un nœud se forma à sa gorge, et il ne put dire mot. Elle ne voulait pas qu’il meurt…
Doucement, sa main s’était posée sur l’épaule de la maréchale, et l’avait regardé dans les yeux, une flamme de tristesse y brûlait. Alors il n’était pas le seul face à l’injustice qu’est celle d’aimer celui que l’on est censé haïr… Elle aussi… Le doute s’était emparé de son cœur. Devait-il le laisser parler, où se contrôler et réfléchir ? Il était perdu… Tiraillé entre deux propositions…
Sa main gantée avait alors glissé vers la poitrine de la jeune femme, la caressant du bout des doigts. Etait-il possible d’autant désirer quelqu’un ? Il avait fermé les yeux, s’imaginant à travers la tenue de cuir de la jeune femme, la douceur de sa peau.


« Si les sentiments que tu éprouves pour moi, son bien ceux que je crois… Qu’est ce qui te fait dire qu’ils ne sont pas réciproque ? »


Sa voix avait été douce, et la phrase prononcée en un murmure. Oui, il l’aimait… Mais qu’allait-il advenir s’il le lui disait ? Le tyran serra alors les poings, et ramena à lui la main qu’il avait posée sur la poitrine de la jeune femme.

« Ces sentiments pour moi, tu ferais mieux de les effacer au plus vite… Qu’est ce que cela pourrait t’apporter de savoir si je t’aime ou non ? Qu’adviendrait-il de nous ? Ryoma, n’est-ce pas qu’une folie ? Une simple folie… »

Le jeune homme avait baissé les yeux. Sa voix avait été froide cette fois-ci. Oui… Qu’allait-il advenir d’eux ? Pour lui, la vie n’avait jamais autre que souffrance. Pourquoi cela changerait-il ? Qu’il parte avec elle, ou reste seul, les pertes étaient dans tout les cas plus que considérable… Alors que faire ?

« Ne crois-tu pas que ne aimer n’est que vaine souffrance ? Crois tu vraiment que l’on pourra se supporter éternellement ? Plutôt que de tomber de haut, je préfère ne jamais connaître le bonheur… »

Akuma avait pendant un instant, un très court instant, relever ses yeux de glace vers le regard myosotis de la jeune femme, avant de les baisser. Il s’en voulait d’avoir dit cela, et imaginer sa réponse lui faisait atrocement froid dans le dos….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Jeu 17 Déc - 20:55

Ryoma se retourna dos au tyran à la suite de ses paroles. Un vent étrange se leva,
elle souriait mais plutôt sadiquement. Elle serra le poing pour cette fois-ci se retenir
de le frapper, son aura s’était assombrie, pas qu’elle était triste ou même en colère
mais elle le méprisait. Comme avant, il était son ennemis, il était d’Okuno, elle de
Raxephone, il était de l’autre coté, il dirigeait les monstres qui avaient tué sa famille.
Ils ne faisaient pas partit du même camp…Ils ne faisaient pas partit du même monde.
Elle se retourna vers lui, le vent faisait soulever son manteau de cuir, elle le regardait
non pas méchamment et même pas d’un regard méprisant mais haineux et sadique. Elle le prit
par le visage violemment et lui dit les dents serrées:


« Je vais être indulgente cette fois ci car j’ai du travaille » Dit-elle en désignant la
porte :
« Mais j’exige que tu disparaisses et si par malheur j’apprends que tu t’en ai pris
a une seul personne de mon camp je viens botter ton petit cul d’hypocrite ! »


Elle fit quelque pas vers la porte voyant que les efforts de Sono l’avaient épuisé et
qu’il s’était endormi. Après un léger silence l’atmosphère étant devenue lourde elle
hurla haut et fort comme pour l’annoncer a Tykawa entier :


« Akuma ! Hors de ma vue ! Si je revoie ta tête de chien du camp des Okuno… Je ne te
laisserais pas repartir vivant ! Ne t’approche plus de ce camps … Ou meurs… »


Sa voix était devenue froide, glacial et presque machiavélique. Sa propre aura la
faisait frissonner a tel point elle était devenue négative. Elle tendit sa main maintenant
enflammée vers Akuma sans même prendre la peine de le regarder:

« Va-t’en chien misérable… Je n’hésiterais pas à te tuer ! »

Elle voyait Akuma comme un ennemi, un espion potentiel, un danger. Attiré par
tout ce bordel les sentinelles s’étaient postées sur les remparts prêtes a tirée sur Akuma.

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Akuma Jigoku
~ Admin | Tyran ~
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 23
Localisation : Coincée dans les chiottes depuis 300 ans déjà... Elle est où la clée??
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Jeu 17 Déc - 21:41

Avant qu’elle ne lui tourne définitivement le dos, Akuma pu apercevoir un sourire illuminé le visage encore en larme il y avait peu, de la jeune maréchale. Un sourire sadique. Elle avait serré les poings, et son aura s’était violement assombrit. Le tyran comprit alors qu’il avait vu juste. Les mots qu’il avait prononcé juste avant ne lui avait pas fait plaisir le moins du monde… En même temps, qui les aurait réellement appréciés ?
La jeune femme avait fait quelques pas, puis s’était retournée vers lui, le vent se mettant alors à souffler, faisant se soulever le manteau de cuir qu’elle portait. Puis, sans qu’il ne puisse y prendre garde, elle l’avait violement saisit par le visage, et commença à l’injurier. En silence, Akuma subit les affronts qu’elle lui portait. Après tout… ne l’avait-il pas cherché ? Il n’avait eut que ce qu’il méritait… Mais ce n’était pas de sa faute si la jeune femme avait lancé le sujet… Aurait-elle préféré qu’il se jette dans ses bras, alors que tout cela n’était pas clair dans son esprit ? Et en plus, elle le traitait d’hypocrite… Cruel destin… Il n’avait que dit la vérité, le simple fond de sa pensé… Alors comment osait-elle ? Le jeune homme était déconfit, mais ne laissa rien paraître sur son visage de marbre.
Enfin, elle le lâcha, et fit quelque pas vers la muraille, sans dire un mot. Pendant ce court instant de silence atrocement lourd, le tyran se mit à se masser machinalement sa mâchoire endolorie. Décidément, elle avait une sacrée poigne… Mais il ne put se lamenté plus longtemps, car sa voix de nouveau déchira le silence. Elle s’était remise à l’injurier et à l’accabler de menace, mais cette fois-ci, haut et fort. Elle avait fini par tendre sa main vers le jeune homme,y créant alors une boule de feu. Et, le menaça de mort…
Les sentinelles s’étaient alors postées au sommet du rempart, près à achever le tyran à tout moment. Certes, la pression qui régnait autour d’eux était atrocement lourde, mais Akuma semblait relativement serein. Après tout, il avait déjà vécu des scènes semblables… Et puis, si c’était aujourd’hui le jour où il devait mourir, qu’il en soit ainsi…
Alors il mit ses mains dans les poches de son slims noir, puis fit un pas, puis un autre, et avança sans se presser en direction de la maréchale.


« Si tu crois que cette boule de feu pourra m’anéantir, alors autant que je t’arrête tout de suite… La haine que tu portes envers moi est-elle si puissante que tu en as oublié que, moi aussi, je maîtrisais le feu ? Enfin, soit… ce n’est qu’un détail… De toute manière, tu as dit que tu allais être indulgente cette fois-ci… Je peux donc prendre un peu mon temps avant de rentrer chez moi… N’est-ce pas une bonne occasion pour mettre les choses au clair ? Oui, si cela t’amuse, je n’irais pas dans ton camp, et de toute manière, je n’ai pas grand-chose à y faire… Mais, dans ce que tu m’as dit, il y a quelque chose qui ne passe pas… Je m’en fiche que tu me dises que tu m’aimes et que tu tiens à ma vie, et que par la suite, tu me menaces de mort… La seule chose que je voudrais savoir, c’est ce pourquoi tu me traites d’hypocrite… Que t’ai-je fait pour que tu me traite de la sorte ? Ne crois tu donc pas tout ce que je viens de te dire ? »

Tout en marchant, il avait parlé d’une voix douce et posée, de la sorte qu’il se trouva à la fin de son discours, juste en face de la jeune femme, et plongea son regard de glace dans le sien.

[b]« Bien sur, si tu le souhaites, je peux partir sur le champ, ou bien me faire tuer par tes gentils petits soldats, ou par ta propre mains… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Jeu 17 Déc - 22:05

Elle ria nerveusement. Son regard était emprunt de folie et de haine. N’importe qui
de censé l’aura immédiatement jetée dans un asile en faisant de sorte qu’elle n’en sorte
jamais. Elle pencha la tête sur le coter son bras s’enflammant en entier :

« Me crois tu idiote a ce point Akuma…Une simple boule de feu ne fait pas le poids
je le sais très bien…Je t’ai prévenue une fois je ne le ferais pas une deuxième fois…Va
t’en d’ici…Tu n’es pas chez toi ! Oui je le souhaite ! Va-t’en ! De plus…On dit bien que
l’on soigne le mal par le mal…JE VAINCRAIS LE FEU PAR LE FEU !»


Sur ces paroles le bruit distinctif de centaines d’armes que l’on apprêtait à faire
tirer se fit entendre au dessus de rempart. La voix de Ryoma était rauque et dur, sévère
et froide. L’air autour d’elle s’était énormément réchauffer à un tel point que chaque
respiration de la jeune femme lui brûlait douloureusement les poumons. Son
regard était décider, elle voulait réellement qu’il parte comme si elle s’était rendu
compte de l’absurdité dont elle avait pu faire preuve. Elle est une Raxephone lui
un Okuno. Elle ricana toujours le bras enflammé tendu vers lui bien qu’elle ne cherchait
pas à lui faire peur juste à lui dire de s’en aller :


« Ton peuple de chien galeux doit se demander où leur chef chéri est passé…Prend le
temps que tu veux pour retourner chez toi je m’en fiche tant que tu es hors de mon champ de vision ! »


Sur ses mots elle lui fit signe de partir pointant son doigt vers le camp Okuno.
Son aura semblait s’être apaisée mais elle était toujours aussi noire et machiavélique.
Elle regardait fixement Akuma voulant le voir partir pour ne plus revenir. Elle leva la main
vers les sentinelles, si il ne partait pas, elle avait juste a faire un signe de la main
pour que tout ces soldats l’abattent.

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Akuma Jigoku
~ Admin | Tyran ~
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 23
Localisation : Coincée dans les chiottes depuis 300 ans déjà... Elle est où la clée??
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Ven 18 Déc - 21:38

Les soldats avaient prit position, près à faire feu sur lui. Lentement, une fine perle de sueur se mit à rouler le long de sa tempe, non pas à cause de la chaleur étouffante qui régnait sur les lieux, maîtrisant à la perfection le feu depuis son plus jeune age cela ne l’atteignait pas ; mais plutôt à cause de la tension qu’il y avait entre eux. Elle venait de lui faire une menace comme quoi elle le tuerait par son propre élément, le feu… Et elle pointa la direction d’Okuno pour lui montrer qu’il n’était pas le bienvenu…
Que devait-il faire… Exécuté l’ordre qu’elle lui avait demandé, ou continuer de à rester et lui parler, accroissant alors très certainement encore d’avantage sa colère… Mais il n’y pouvait rien… C’était plus fort que lui… Oui, il devait partir, ou sinon, s’en était fini de lui…


« Ho… tu sais, ils pourront bien attendre encore un peu… Je me fou de ce que mon peuple pense… Qu’ils me cherchent aussi longtemps qu’ils le souhaitent… Mais bon… »

Les mains dans les poches, le tyran avait commencé à se diriger vers son territoire. Mais le désir était encore présent en son cœur… Alors, sans qu’il ne puisse vraiment se contrôlé, il fit rapidement demi-tour, s’approcha de la maréchale, et avant qu’elle n’ait pu faire quoi que ce soit, la prit doucement par le visage et l’embrassa. La douceur de ce geste contrastait avec la violence avec laquelle la jeune femme l’avait saisit pour lui dire de partir… Il ne savait pas comment elle allait réagir cette fois-ci… Et décida de profiter pleinement de ce moment exceptionnel. Puis, comme un papillon quitterait une fleur, Akuma désuni ses lèvres de celle de Ryoma, et, lui souriant tristement, fit volt face.


« Je l’ai vu dans son regard tout à l’heure…N’était-ce pas ce que tu avais souhaité ? Maintenant que j’ai eu ne serait-ce qu’un vague aperçu du bonheur, tes chers soldats peuvent me fusiller… »

Sur ces mots prononcés en un murmure, le tyran se remit en marche vers son camp. Après tout, qu’allait répondre Ryoma ? Malgré son aura apaisé, son esprit semblait encore trop aveuglé par la haine qu’elle lui portait… En silence, il pria pour qu’elle lui revienne, ou du moins, qu’elle empêche son armé de le tuer… Mais, les chances étaient infimes… Il avait vainement tenté le diable, lui permettant un instant de frôler ce qu’il pourrait appeler ‘paradis’, et pour chuter à la fin… ça mort était annoncé, mais bon… Qu’importe… Qui se souciera de lui ? Un faible sourire illumina son visage. Ce n’était pas la fin…

[Sujet suivant ici]


Dernière édition par Akuma Jigoku le Sam 23 Jan - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 23
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Retour [terminé]   Ven 18 Déc - 22:08

Ryoma n'avait pu l'empêcher de l'embrasser mais ne fit rien après elle le
regarda partir et comme pour lui dire que ca ne lui avait pas plu elle cracha par terre s’essuyant
la bouche du revers de la main. Son aura était toujours aussi haineuse et noire. Elle
regarda les sentinelles en vociférant :


« Et cette porte ca fait 3 heures que j’attend que vous veniez l’ouvrir !
BANDE D’INCOMPETENTS ! Ouvrez moi ca et que ca saute »


Ryoma en avait mal à la gorge d’avoir hurler si fort pour que les sentinelles l’entendent.
Elle s’approcha de la porte et de Sono pour prendre le dernier visiblement toujours endormi sur
son dos. Trouvant quelques secondes après l’ordre donner a ses sentinelles qu’ils mettaient
trop de temps a venir elle refis les geste que faisaient le vieux cette fois ci plus vite
et sans comprendre pourquoi cette fois ci le dragon fit volé la porte à quelques mètres
s’écrasant lourdement sur le sol dans un fracas monstrueux. Les sentinelles restaient bouche
bée et paniqué de l’état d’énervement dans lequel était la jeune Maréchale. Ils venaient
tous se mettre au garde à vous espérant ne pas se prendre un savon. Elle vociféra nerveusement
les dents serrées :


« Chef de la sécurité au rapport ! »

Un homme avec un uniforme différent des simple sentinelles arriva devant elle
visiblement mal a l’aise :


« Il n’y a pas eu d’attaque…Mada…Mademoiselle ! Durant votre absence ! Tout s’est déroulé sans incident
et comme prévu ! »


Si Ryoma avait pu le fusiller du regard elle l’aura surement fait sans hésitation.
Elle s’approcha du Chef de la sécurité toujours au garde à vous le regard méprisant :


« Tout s’est passé comme prévus ? POURQUOI J’AI POIROTTER 3 HEURES DEVANT CETTE
PUTAIN DE PORTE ! Répondez ! »
Puis elle se calma un peu : « Reprenez vos postes ! Je veux des tours de garde
toutes les 2 heures ! Je veux que les sentinelles disponibles emmènent se jeune homme
chez lui ! EXECUTION ! »


Puis non loin de la porte deux individus attirent soudain son attention, elle s’approcha à leur rencontre.

[Ryoma:Sujet suivant ici
Sono:Sujet suivant ici]

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin tu es de retour ... [ Terminé ]
» Un retour brusque à la réalité (suite à D'ombre et de lueur) [PV Daaf et Archie] [Terminé]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le monde de Tykawa :: Hastraya :: Terrain vague-
Sauter vers: