Un monde où le bien et le mal se battent sans cesse. [Hentai/Yaoi/Yuri autorisés]
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Complètement perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asmodée
~ Soldat d'Elite ~
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 46
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Complètement perdu   Mer 6 Jan - 23:50

Je sorti rapidement du donjon, j’avais de plus en plus mal et je savais que les effets de la magie de Nast disparaîtrai vite maintenant que les effets avait commencé à s’atténuer.
Je sentais le sang s’écouler lentement de la plaie qui s’ouvrait lentement, mais inexorablement.
Ma vue se brouillais, je voyais à travers un voile rouge, mes forces m’abandonnait.
J’essayais de m’orienté, mais ma lucidité étais tellement diminué que ca devenait difficile de voir le chemin à prendre pour arriver chez le dormeur.
Le dormeur était un démon qui avait la faculté de mettre tout être vivant en léthargie, si j’arrivai jusqu’as lui, je serai sauf, si je ne parvenais pas à me rendre jusque chez lui se serait la mort, une mort lente et douloureuse.
Si j’arrivais jusqu’as lui il me mettrait en léthargie et ma faculté de régénération ferai le reste, il fallait encore y arrivé !

Je tentais à nouveau de m’orienté, tout se ressemblais ma mémoire me fessait défaut, il fallait que je prenne une décision, ma plaie saignais maintenant abondamment et la douleur devenait insoutenable.
Je prenais
Une à gauche, je me mis à courir comme si ma vie en dépendait, mais c’étais le cas, ma vie en dépendait.
Trouvé le dormeur, je n’avais plus que cette idée en tête, trouvé le dormeur.
Soudain, le paysage changea, j’étais arrivé à la limite d’Hastraya, j’étais à l’opposé d’où je devais me rendre.
Je m’arrêtais et tombais à genoux, j’étais trop loin pour faire demi tour, je n’en avais plus la force. Je me relevais et me dirigea vers un arbre auquel, je m’adossais.
La adossé à cet arbre, je laissais mon esprit vagabondé, je savais que j’allais mourir.
Je pensais à Ryoma que j’avais laissé seul avec Nast, j’espérais qu’elle allait bien, se serais la seule à me manquer, mon cœur se serra, j’avais de la tendresse pour elle, plus que je ne voulais l’admettre.
La mort étais proche, elle m’avait souvent été infidèle au cours de mes combat, mais cette fois, elle ne le serait pas.
La douleurs étais tellement intense que je perdis connaisance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelahel
~ Rôdeuse ~
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Complètement perdu   Dim 10 Jan - 14:31

Il fessait noir, on pouvait sentir la tristesse et la souffrance dans l’air. Je m’étais éloigner du centre, je marchais, je n’avais pas envie de voler, j’avais fais disparaitre mes ailes. J’étais vêtue légèrement peut être trop pour la saison. Un pantalon de toile blanc et une sorte de singlet blanc lui aussi.
Mes cheveux long et roux couraient sur mes épaules, mes grand yeux violet scrutais l’obscurité tout au tour de moi.
Je ressentais un mal aise, je frissonnais, je ne savais pas pourquoi ce mal être m’envahissais, mais il était de plus en plus profond.
Tout en étant absorbée par mes pensées, je m’étais rapprochée de la limite d’Okuno. Un frison plus gr and que les autre m’envahit et j’eus une vision.
Un homme était assis au pied d’un arbre, plutôt une souche ou un arbre mort.
Son aura était faible et tellement triste, je me concentrai plus et je vis une plaie béante dans son abdomen. Il était mourant ! Son regard étais celui de quelqu’un de résigné et rien dans son visage ne laissait paraitre la douleur, qui devait pourtant insupportable.
Ma décision fût prise, je devais le sauvé, je déployais mes ailes et avec grâce et puissance, je m’élevais du sol.
Je me dirigeais vers Okuno, je vis la lisière d’un bois, les arbres avait été calciné, la au pied d’un d’entre un homme étais assis, le menton appuyé sur ca poitrine.
Je descendais à ses pieds, je le détaillais mieux, il était grand, malgré qu’il soit affaisser ca ce voyais.
Des long cheveux gris lisse, les déchirures à ses vêtements laissais voir des muscle saillent, Ils n’étaient plus tout jeune, mais de lui émanait quelque chose de troublant.
Je m’agenouillais près de lui, j’approchais mes mains de sa plaie, je fermais les yeux, une lumière douce et apaisante émanais d’elle. La lumière enveloppa complètement son corps.
Je sentais la chaleur de son corps croitre au fur et à mesure que mon don, le soignait.
Je vis son visage reprendre des couleurs, je savais que je ne le soignerai pas en quelques heures, il faudrait au moins un jour. Je ne pouvais rester un jour à le soigner ici, quand je soignais un blessé, ma concentration était elle que je devenais vulnérable.
Mais je ne pouvais pas le transporter pour l’instant, il était encore trop faible.
Je continuais donc encore quelques heures à le soigner, quand je ressentis qu’il était en état d’être déplacé.
Je le pris dans mes bras pour le conduire à la clinique d’Hastraya, il ouvrit les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée
~ Soldat d'Elite ~
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 46
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Complètement perdu   Dim 10 Jan - 22:48

J’ouvris les yeux, je me sentais un peu moins faible, la douleur, elle n’avait pas disparue.
Un visage se dessina, il était fin avec de grand yeux violet, une douceur se lisait sur celui-ci.
Je voyais dépasser de grande ailes, d’une blancheur immaculée, le corps était musclé et très grand, celui d’une femme à en jugé par l’opulente poitrine pressée contre moi.
Ca devais être un ange, je n’en avais encore jamais vu, voila qui était fait, je mourrais moi inculque.
« Qui es tu ? » je murmurais, je n’avais pas la force de parler fort
« Ou est Ryoma? »
« C’est toi qui ma soigné? »
« Pose moi par terre, je peux marcher »

Je regardais ma plaie, bien quelle saigne moins, elle était encore profonde et me mettait toujours en danger.
D’un soubresaut, je me dégageais et je retombai sur mes pieds, la douleur faillit me faire perdre connaissance, mais à force de volonté, je restais debout.
Je pu la détaillé un peu plus, elle était grande très grande peut être 1 mètre 85 voir plus, de très beaux yeux violet, un corps un peu trop masculin, moulé dans une sorte d’armure faite de cuire et de métal doré.
De longs cheveux roux entouraient son visage, ils étaientt longs et soyeux.
« Comment t’appelles-tu ?»
« Ou m’emmenais tu ?»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelahel
~ Rôdeuse ~
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Complètement perdu   Mar 12 Jan - 17:03

D’une saccade et malgré ca faiblesse, il se dégagea de mes bras pour retomber au sol, j’eu un mouvement pour le rattraper, mais je n’eu pas le temps de le faire. A force de volonté et malgré la souffrance que devait lui infligé ca blessure, il parvint à ce maintenir debout, mieux que ca, il se redressa et me fit face. En suite toujours en me fessant face et en parlant très vite, bien qu’as voix basse, il me posa quelques questions.
« Doucement, je vais te répondre »
« Je m’appelle Lelahel, je suis un ange et oui, c’est moi qui t’ai soigné »
Je le regardais, comme il était debout, je pouvais mieux le détaillé. Il était grand, robuste et beau !
Les traits fin, un air décidé et les années passées lui donnaient un charme supplémentaire. Sa voix bien que son ton soit peu sec était agréable et chaude, son regard dépourvu de joie, laissais parait être une droiture et une volonté inébranlable.
« Si tu veux bien, je vais t’emmener dans la clinique d’Hastraya, la je pourrais achever de te soigner »
« Pour ce qui est du Maréchal Ryoma, je ne peux rien te dire, je ne l’ai pas vue »
Je me rapprochais de lui, il était juste quelque centimètre plus petit que moi. Je pouvais sentir que son aura bien que noir et d’une tristesse qui me mettais mal à l’aise, avait dans son fond quelque chose de bon, même plus que ca.
Quel drame, quel chose atroce lui était il arrivé, pour que son aura soit ternie à ce point.
Je levais les mains, les pausait sur son ventre, ca peau autour de ca plaie était douce, je me concentrais, la lumière bénéfique commença à en émaner.
Je le regardais droit dans les yeux, il y avait quelque chose en lui qui me plaisait, je me sentais comme envoutée.
C’étais la première fois qu’un homme me fessait cette effet, j’avais déjà ressenti des attirances pour d’autre anges femmes ou hommes. Mais la c’étais diffèrent, plus subtil, plus troublant
Il fessait maintenant jour pourtant il fessait de plus en plus froid, un froid humide et qui pénétrai la chair et qui glaçait jusqu’aux os.
Je regardais tout autour de moi, on était juste derrière les limite d’Hastraya, pourtant tout étais déjà lugubre, arbres calciné ou mort, pas une plante ou herbes, juste quelque ronce poussait de-ci de-là.
Même le ciel était gris et même le soleil levant semblait ternis par le mal. Le mal, même l’air semblait contaminer, tristesse, douleur, haine pouvait être ressentis comme on peut ressentir la chaleur, le froid.
« Comment connais tu la Maréchal es tu dans son armée »
« Viens avec moi, je te soignerai et je te promet de faire mon possible pour prévenir la Maréchal de ta situation »Une question étrange en cette circonstance me traversa l’esprit, comment me trouvait il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 22
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Complètement perdu   Ven 29 Jan - 17:24

Tout ce qui venait de ce passé avait plongé Ryoma dans ses pensées. De vieilles douleurs
étaient réapparues et de nouvelle était née chargeant un peu plus la jeune femme de ce fardeau
de douleur. Les idées et les souvenirs se bousculaient la déconnectant de la réalité.
Elle avait marché jusqu’aux porte machinalement sans même s’en rendre compte. Elle avait les
mains fourrées dans les grandes poches de son manteau de cuir noir, la tête baissée, les yeux
perdus dans la blancheur absolue de la neige. Elle repensait a cette guerre commençant a douté
de la fin de celle-ci. Elle repensait à Akuma qui finalement était tout aussi perdu qu’elle.
Tout cela fut balayer par la pensée d’Asmodée… Il était partit, pourquoi ne pas avoir demandé
a Nast de le soigner temporairement ? Une nouvelle fois elle se sentait seul, le cœur glacé
comme si il eu arrêté de battre. Un souvenir lointain lui revint en tête, elle entendait des
rires d’enfants, elle se revoyait jouer avec sa famille dans le jardin de leur palais.
Elle se sentait si heureuse a cette époque, elle était si innocente ne pensent même pas
que la haine pouvait exister, que le sang pouvait couler autre pars que dans les veines.
Elle vivait une vie de princesse tout ce qu’il y a de plus ordinaire, ses cours a domiciles
par ses professeurs particulier lui manquaient. Depuis que sa famille avait subis le
châtiment de la jalousie et de la haine d’autrui, elle n’avait plus jamais touché ni a son
violon ni a son piano. Elle s’était contentée de les mettre dans son salon et n’y faisaient
même plus attention. La poussière témoignant du temps passée a ne pas être utiliser avait du
s’accumuler tel une couverture emmenant ces objets dans les abysses de l’oubli. Ce qu’Akuma
ne dit pas, ce que personne ne sais c’est qu’en réalité ce dernier à épargner la jeune femme.
Oui c’est exact, le soir où il est venu tuer sa famille, il l’avait épargnée, elle.
Pourquoi ? Cette question lui revenait sans cesse a l’esprit, pour la faire souffrir surement
de la solitude et de l’absence de ses parents. Pour l’obliger a allé dans ce lieu lugubre
qu’elle détestait tant qu’était le cimetière ? Elle n’en savait rien et cela la hantait. Il
lui arrivait très souvent de se réveiller en sursaut la nuit après avoir cauchemarder de tout
cela. Elle se revoyait ce soir là, impuissante et désemparée… Elle ressentait encore la peur
qui lui tenaillait l’estomac, la douleur et la colère qui lui nouant la gorge. Elle s’efforça
de chasser ces mauvais souvenir de son esprit et se concentré sur Asmodée. Elle releva la tête
retirant les mains de ses poches et regarda Nast qui marchait silencieusement a coté d’elle,
c’était un courageux compagnon d’arme mais on est jamais préparé à voir ce qu’il a vu.
Elle regarda devant elle et se concentra sur l’aura d’Asmodée qu’elle su situer non loin d’où
ils étaient, elle vit aussi une deuxième aura visiblement non négative. Elle continua
à marcher souriant de temps en temps à Nast, le silence était lourd mais ils ne mirent
pas longtemps à rejoindre Asmodée. Il était accompagné d’un ange, magnifique spécimen
cela dit. Si elle avait le malheur de se promener au delà des limites d’Okuno cela n’étonnerait
pas Ryoma qu’elle soit capturée et vendu au marché d’esclave. Le regard de Ryoma se détourna
sur Asmodée mais elle resta à quelques mètres d’eux. On pouvait constater que du sang
souillait l’armure dorée au niveau de son abdomen, Ryoma constata qu’elle avait du
porter Asmodée. Ce qui la chagrinait un peu c’était qu’elle n’avait jamais vu auparavant
cette jeune inconnu et que Ryoma était plutôt réfractaires aux gens nouveau ici
surtout qu’elle avait récemment appris que certains monde avaient choisi Tykawa comme dépotoir
a banni. Elle resta sur ses gardes mais gardant malgré tout une allure fier quand
elle salua l’ange :


« Bonjour jeune ange… Que nous vaux l’honneur de votre visite ? »

Certains fins observateurs pourraient penser que la fin de sa phrase fut ironique bien que
Ryoma n’en laissa rien paraitre. Puis elle regarda Asmodée comme pour lui demander « tu la connais ? ».

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Asmodée
~ Soldat d'Elite ~
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 46
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Complètement perdu   Mar 2 Fév - 20:31

Ryoma venait d’apparaitre, elle semblait toujours bouleversée.
Nast l’as suivait presque machinalement, il n’était visiblement pas préparer à ca.
Elle regardait Lelahel d’un regard assez mécontent, serait elle jalouse ou n’aime t’elle pas les étranger ?
Je me sentais encore faible, Lelahel continuait à me soigner, mais son pouvoir de guérison, bien que visiblement puissant prenais du temps.
Visiblement au regard mécontent que lançais Ryoma à Lelahel, elle ne semblait pas ravie de la trouver ici.
Serait elle jalouse me demandais je encore une fois, un sourire se dessina sur mes lèvres malgré la douleur que m’infligeait cette blessure.
Décidément dès que Ryoma apparait, mon esprit divague complètement.
Ryoma avait demandé à Lelahel qui elle était, mais c’étais moi qu’elle regardait d’un air interrogateur et toujours aussi farouche.
Dans un souffle, je lui dis
<<je te présente Lelahel, jeune maréchal, si elle n’était pas passée par la, je serai probablement mort>>
Je regardais ma plaie, elle saignait encore abondamment, jusque la, j’avais tenu debout à force de volonté, mais la douleur, la fatigue et la perte de sang avait eu raison de mes dernières forces.
Je mis toutes ma volonté et mes dernières forces pour ne pas perdre connaissance, ca ne suffit pas pour me tenir debout, j’eu le temps de me retourner vers Ryoma avant de tombé à genoux a ses pieds.
Bien que conscient, mon esprit divaguais des souvenirs de mon passé, venait me torturé l’esprit par des flashs, je revoyais le massacre de ma famille, ma femme éventrée et mes filles égorgées par une horde démon, je me revoyais impuissant maintenus par plusieurs d’entre eux, ce délectant du supplice que m’infligeait se spectacle.
Puis un voile noir passa devant mes yeux, j’étais conscient, je le sentais, mais privé de mes sens, je ne voyais plus, je ne sentais ni le froid, ni la douleur, aucun bruit ne parvenais à mes oreilles, aucune odeur à mes narines.
Seul, le faite de penser, m’assurais que la mort ne m’avais pas encore emporté, même le temps semblais s’être arrêté.
De nouvelles images envahir a nouveaux mon esprit, mon engagement, mon enrôlement dans le programme du roi, cette filles au sourire moqueur et à la joie de vivre rayonnante, le commencement de la guerre, notre échec de la protection du roi et de sa famille.
Ce fût à nouveau le noir, puis soudain, un parfum vint libérer mon odora, c’étais son parfum, je l’aurais reconnu entre mille, en me concentrant, j’arrivais même à distingué son aura, une aura triste, remplie de douleur, d’inquiétudes, de doute, mais sous tout ca on sentait une puissance, une gentillesse, une douceur, une pureté immense.
Je la suivrais n’ importe où, je donnerai ma vie pour elle et son idéal, nous avions faillit a notre mission, en laissant la famille royale se faire assassiner, nous devions, je devais puisque mes compagnons d’armes était mort la protéger quoi qu’il m’en coute et pour ca, je devais survivre et me battre pour me rétablir.
La conscience revenais peux à peu, j’avais de nouveau, mal, j’avais froid et malgré que ses sensations aurai du être négative, elles me fessaient du bien.
Je devais ouvrir les yeux, pour qu’elle puisse lire dans mon regard que je ne l’abandonnerai jamais et que je lui resterai fidèle, qu’elle pouvait compter sur moi.
J’ouvris doucement les yeux…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma Orakami
~ Fondat' | Maréchal ~
avatar

Nombre de messages : 1664
Age : 22
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Complètement perdu   Mer 17 Mar - 19:04

Sujet Lock pour inactivité de Lelahel.

_________________
Invité, soit mon ami car si tu es mon ennemis et que tu es sur mon chemin tu va souffir ;)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelamagie.frbb.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Complètement perdu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Complètement perdu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Complètement perdu
» Complètement perdu dans les îles écumes. [résolu]
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le monde de Tykawa :: Okuno :: Limite entre les territoires-
Sauter vers: